Titre du professionnel :

  • Acupuncteur

Enjeux pour l’acupuncteur dans une approche de collaboration interprofessionnelle :

  • Traiter les problèmes fonctionnels avant qu’ils ne se chronicisent et deviennent lésionnels, tout en offrant une option de traitement sans effets secondaires ni accoutumance.
  • Améliorer la qualité de vie et l’état de santé chez les patients suivant un traitement médical invasif.
  • Diminuer la dépendance envers l’usage des médicaments et des drogues.

Activités professionnelles :

L’acupuncteur intervient selon une approche dite énergétique, centrée sur le patient et qui vise à prévenir, améliorer et rétablir ce qu’il est convenu de nommer l’état énergétique et la santé du patient*.

*Les notions d’approche énergétique, d’état énergétique et de traitement énergétique sont étrangères au cadre théorique et conceptuel des sciences de la santé occidentales. Pour le bénéfice du lecteur, nous aimerions préciser que ces notions renvoient au modèle considéré holistique de la médecine traditionnelle orientale qui énonce que les dimensions physique, émotionnelle et mentale sont l’expression d’un dénominateur commun, dit énergétique, et qui permet une lecture intégrée des signes et symptômes des divers niveaux avec pour corollaire une action sur chacun de ces niveaux lors du traitement.

En collaboration avec les autres membres de l’équipe et le patient, l’acupuncteur :

  • Procède, par la méthode traditionnelle orientale, à l’examen clinique de la santé globale (physique, émotionnelle et mentale) du patient selon l’angle de l’état énergétique.
  • Pose un bilan énergétique et détermine l’indication du traitement énergétique.
  • Stimule certains sites déterminés de la peau, des muqueuses et des tissus sous-cutanés, au moyen d’aiguilles, de chaleur, de pressions, de courant électrique, de laser.
  • Assure le suivi du traitement d’acupuncture.
  • Donne des conseils appropriés individuels et oriente le patient vers les ressources appropriées si nécessaire.
  • Constitue une personne-ressource pour l’équipe.

Exemples de conditions pour lesquelles un patient peut bénéficier d’une collaboration interprofessionnelle :

  • Conditions liées au système musculosquelettique, douleur aiguë ou chronique : arthrose, blessures chez le travailleur ou le sportif, bursite, cervicalgie, entorse, lombalgie, sciatalgie, tensions musculaires, etc.
  • Douleurs et incapacités liées aux conditions inflammatoires : arthrite, bursite, colite, côlon irritable, fibromyalgie, rhumatisme, sinusite, etc.
  • Conditions liées à des troubles neurologiques : migraine, névralgie, paralysie faciale, tics faciaux, troubles du sommeil, vertiges, zona, etc.
  • Conditions liées au système digestif : constipation, diarrhée, gastralgie, nausées et vomissements.
  • Conditions liées au système respiratoire : rhinite allergique, asthme, rhumes à répétition.
  • Conditions liées à la grossesse et au système reproducteur : aménorrhée, baisse de libido, déclenchement du travail, dysménorrhée, infertilité fonctionnelle, malposition fœtale, nausées gravidiques.
  • Conditions pédiatriques : nycturie, otites à répétition, terreurs nocturnes.
  • Soutien lors de sevrage et désintoxication.
  • Soutien à la suite de chimiothérapie, radiothérapie et chirurgies, dont les douleurs pré et postopératoires.
  • Soutien lors de troubles de l’humeur, dont la dépression.