Titre du professionnel :

  • Optométriste

Enjeux pour l’optométriste dans une approche de collaboration interprofessionnelle :

  • Offrir des services et produits optiques accessibles de qualité et adaptés aux besoins des patients, en collaboration avec les opticiens d’ordonnances.
  • Détecter et traiter certaines maladies chroniques et de certaines pathologies ayant un impact sur la santé oculo-visuelle du patient, et en effectuer le suivi, en collaboration notamment avec les médecins ophtalmologistes, les médecins généralistes et les pharmaciens.
  • Évaluer les déficiences visuelles, prescrire les aides optiques et faire les recommandations nécessaires pour prévenir ou corriger des problèmes visuels pouvant entraîner des problèmes d’apprentissage ou compromettre l’autonomie des personnes, en collaboration avec des ergothérapeutes, des psychologues, etc.

Activités professionnelles :

L’optométriste procède à l’examen des yeux pour évaluer la vision et dépister les problèmes de santé oculaire. Il peut avoir recours à des traitements optiques, orthoptiques ou, pour certaines maladies de l’œil, pharmacologiques. Il peut procéder aussi à la pose, à l’ajustement, à la vente et au remplacement de lentilles ophtalmiques.

En collaboration avec les autres membres de l’équipe et le patient, l’optométriste :

  • Examine les yeux, analyse la fonction visuelle et évalue des problèmes de santé oculaire (examen oculovisuel), avec ou sans médicaments.
  • Traite les problèmes réfractifs ou les déficiences visuelles, au moyen de l’orthoptique (rééducation visuelle) ou de lentilles ophtalmiques.
  • Traite certaines maladies oculaires par l’administration ou la prescription de médicaments ou la dispensation de soins appropriés (ex. : conjonctivites, blépharites, uvéites, corps étrangers, etc.).
  • Collabore avec les médecins pour le suivi de patients ayant subi une chirurgie oculaire, aux prises avec certaines conditions oculaires (ex. : glaucome) ou en lien avec des maladies systémiques (ex. : diabète).
  • Conseille le patient afin de prévenir les troubles visuels et promouvoir les moyens favorisant une bonne vision.

Exemples de conditions pour lesquelles un patient peut bénéficier d’une collaboration interprofessionnelle :

  • Urgences oculaires (œil rouge, conjonctivite, kératite, corps flottants, flashs, corps étrangers de surface, douleur ou infection oculaire, réaction allergique, inflammation des paupières, etc.).
  • Certaines maladies chroniques ayant des impacts au plan oculaire (diabète, hypertension, rétinopathie diabétique et hypertensive).
  • Maladies oculaires (cataracte, glaucome).
  • Basse vision (dégénérescence maculaire).