Titre du professionnel :

  • Sexologue

Enjeux pour le sexologue dans une approche de collaboration interprofessionnelle :

  • Faire reconnaître la santé sexuelle comme une dimension fondamentale du bien-être de la personne dans une perspective de santé globale.
  • Faire reconnaître l’interrelation entre les différentes dimensions de la sexualité (ex. : affective) et l’existence de problématiques sociales et de santé.
  • L’intégration de l’expertise sexologique dans les équipes.

Activités professionnelles :

Le sexologue évalue le développement et le comportement sexuels de la personne en vue de maintenir, d’améliorer ou de rétablir sa santé sexuelle. Il détermine, recommande et effectue des interventions ou des traitements en vue de favoriser l’équilibre sexuel de l’individu en interaction avec son environnement.

En collaboration avec les autres membres de l’équipe et le patient, le sexologue :

  • Dépiste et prévient les problèmes touchant à la santé sexuelle des personnes. Évalue le comportement et le développement sexuel d’individus, de couples ou de familles.
  • Évalue les problématiques sexologiques présentes dans les milieux et contribue à la mise en œuvre des moyens pour les prévenir.
  • Détermine le plan d’intervention en collaboration avec l’équipe interdisciplinaire et en assure le suivi.
  • Élabore et effectue des interventions sexologiques de nature éducative, de soutien ou psychothérapeutique.
  • Communique les informations cliniques pertinentes aux membres de l’équipe interprofessionnelle en vue d’offrir des services et des soins optimaux au patient.
  • Constitue une personne-ressource pour l’équipe interprofessionnelle, notamment pour les activités d’érudition clinique au regard de son expertise.

Exemples de conditions pour lesquelles un patient peut bénéficier d’une collaboration interprofessionnelle :

  • Difficultés personnelles, relationnelles et sociales (intimité, dépendance, violence conjugale, harcèlement).
  • Troubles sexuels (dysfonction, paraphilie).
  • Maladies physiques et leur impact sur la sexualité (diabète, maladies cardiovasculaires, cancer).
  • Difficultés reliées au développement sexuel, aux événements difficiles ou traumatisants (puberté, agression).
  • Troubles mentaux et impact sur la sexualité (dépression, troubles anxieux).