Titre du professionnel :

  • Technicien dentaire, technicienne dentaire

Enjeux pour le technicien dentaire et la technicienne dentaire dans une approche de collaboration interprofessionnelle :

  • Qualité des soins et sécurité du patient : pour éliminer (ou réduire) le risque de préjudice, le technicien doit faire une analyse approfondie de l’ordonnance; prodiguer des conseils aux professionnels buccodentaires impliqués et offrir aux patients des produits innovants et de qualité.
  • Avances technologiques fulgurantes : par une formation continue, le technicien doit obligatoirement demeurer à l’affût de l’évolution de la technologie pour jouer pleinement son rôle de conseiller au sein de l’équipe multidisciplinaire en ce qui concerne les équipements, les logiciels, les nouveaux matériaux, la conception et la fabrication assistée par ordinateur (CFAO), entre autres.
  • Communication au sein d’une équipe et évolution de la pratique : pour offrir un traitement personnalisé optimal, les membres de l’équipe multidisciplinaire doivent communiquer de façon ouverte, avec diligence et assiduité. Les rôles doivent être clairs et les compétences des membres, utilisées au maximum.

Activités professionnelles :

Il conçoit, fabrique et répare tout type d’appareil ou de prothèse dentaire de qualité, selon une ordonnance.

Il conseille le dentiste, le denturologiste et le médecin sur les aspects techniques pour suppléer à la perte des dents ou corriger une anomalie, et dirige un laboratoire de prothèses dentaires.

En collaboration avec les autres membres de l’équipe et le patient, le technicien dentaire ou la technicienne dentaire :

  • En fonction de sa connaissance quasi exhaustive des matériaux, et méthodes de fabrication, il évalue l’ordonnance et suggère, au besoin, des solutions de remplacement avantageuses pour le patient.
  • Détermine la structure générale de la prothèse ou de l’appareil sous ordonnance en tenant compte des propriétés des divers matériaux existants et de l’ensemble des règles reliés à l’esthétique.
  • Dessine et détermine les caractéristiques de chacune des pièces devant être fabriquées puis intégrées à la structure générale.
  • Propose des choix de matériaux et alliages dentaires selon les contraintes de fabrication.
  • Fait la promotion de la santé buccodentaire et la prévention de la maladie et des accidents.

Exemples de conditions pour lesquelles un patient peut bénéficier d’une collaboration interprofessionnelle

  • Assurer un traitement de qualité sur le plan esthétique et fonctionnel.
  • Éviter effets secondaires, complications ou inconforts dus aux combinaisons de matériaux ou à la fabrication.
  • Documenter de façon plus précise les traitements.
  • Éviter des reprises inutiles.
  • Optimiser le plan de traitement et bonifier l’ordonnance en fonction des conditions buccales.
  • Combler des lacunes d’information ou erreurs dans la transmission des données.