Titre du professionnel :

  • Technologue en radio-oncologie

Enjeux pour le technologue en radio-oncologie dans une approche de collaboration interprofessionnelle :

  • Collaborer au sein des équipes interdisciplinaires qui regroupent un grand nombre de professionnels tels que radio-oncologue, chirurgien oncologue, hémato-oncologue, omnipraticien, psychologue, technologue en imagerie médicale, infirmière et infirmier, diététiste, travailleur social, inhalothérapeute, etc. Il est donc primordial et essentiel de s’impliquer dans les rencontres d’équipe et de participer activement aux séances d’information et aux rencontres concernant l’évaluation des traitements et le suivi des patients traités.
  • Prioriser la qualité de la planification des traitements, l’efficacité thérapeutique des rayonnements et la qualité des soins administrés au patient malgré le nombre élevé d’intervenants impliqués. Chacun doit agir dans le contexte de son domaine d’exercice exclusif en respectant les limites d’intervention et son champ de compétence pour le bénéfice du patient.
  • Assurer le leadership nécessaire afin de coordonner le développement technologique et technique, la planification et l’administration des traitements ainsi que l’évaluation de la qualité de la pratique.
  • Agir en tant que ressource clé pour assurer la continuité des soins et le suivi clinique requis par le patient recevant les traitements de radiothérapie externe et de curiethérapie.

Activités professionnelles :

Le technologue en radio-oncologie planifie et administre les traitements de radiothérapie externe et de curiethérapie aux patients atteints de cancer. Une ordonnance médicale est nécessaire pour réaliser la planification de traitement et le traitement incluant les soins et les examens nécessaires. Le technologue planifie le traitement en localisant initialement la tumeur et les organes normaux qui l’entourent afin d’optimiser par la suite la distribution de la dose qui sera administrée au patient. Le technologue administre le traitement en s’assurant préalablement de la qualité. Il accompagne le patient pour la durée de ses traitements et assure le suivi clinique de l’irradiation.

En collaboration avec les autres membres de l’équipe et le patient, le technologue en radio-oncologie :

  • Effectue la planification de traitement et le traitement s en utilisant les radiations ionisantes, les radio-éléments et les autres formes d’énergie de façon sécuritaire pour le patient.
  • Évalue la situation clinique et transmet au patient les enseignements nécessaires aux soins, aux examens, à la prévention et au contrôle des effets secondaires du traitement.
  • Maîtrise le fonctionnement et l’utilisation de logiciels spécialisés (système de planification de traitement, système de gestion des données et des images), d’appareils d’imagerie et de traitement émettant de la radiation ou d’autres formes d’énergie.
  • Conçoit des accessoires personnalisés au patient dans le but de stabiliser sa position et d’immobiliser ou dans le but d’optimiser la distribution de dose.
  • Prépare et administre les médicaments et autres produits pharmaceutiques et en surveille les réactions auprès du patient.
  • Détermine judicieusement l’emplacement de points de repère et procède au marquage nécessaire à leur repérage.
  • Acquiert des images de planification et de traitement à l’aide d’appareils et de systèmes d’imagerie et procède au traitement de ces images numériquement acquises.
  • Délimite les structures anatomiques sur des images de différentes modalités. Complète la délimitation de volumes nécessaires à l’optimisation du plan de traitement et à l’évaluation de la dose.
  • Réalise un plan de traitement (dosimétrie) optimisé selon les objectifs thérapeutiques de dose et les contraintes de dose aux organes et tissus sains tels que prescrits par le radio-oncologue pour un traitement de radiothérapie externe et de curiethérapie.
  • Prépare et soutient les patients à chaque séance de traitement. Il assure leur suivi clinique et intervient pour répondre à leurs besoins.
  • Acquiert et analyse les images de contrôle de qualité du traitement et effectue les ajustements pour administrer la radiation conformément au plan de traitement.
  • Procède aux vérifications, avant et en cours de traitement, concernant le fonctionnement des logiciels, des appareils et des instruments. Le technologue en radio-oncologie veille à faire preuve de précision dans l’utilisation des équipements d’obtenir les meilleurs résultats.
  • Sensibilise et informe les professionnels et les intervenants des risques liés à l’utilisation de radiations ionisantes (rôle de radioprotection) lors de la planification des traitements et des traitements.
  • S’assure que l’ensemble des procédures liées au contrôle de la qualité des équipements d’imagerie ou et de traitement incluant les logiciels spécialisés sont conformes.
  • Évalue les résultats liés au contrôle de qualité du plan de traitement, du traitement, des logiciels, des appareils et autres et intervient en conséquence.
  • Exerce avec une pensée critique et un jugement clinique selon la situation médicale spécifique à chaque patient.

Exemples de conditions pour lesquelles un patient peut bénéficier d’une collaboration interprofessionnelle :

  • Cancer de tumeurs solides du système pulmonaire, des systèmes gynécologiques féminin et masculin, du système digestif, de la sphère ORL et du système nerveux central et périphérique.
  • Cancer des systèmes hématopoïétique et lymphatique
  • Cancer de la peau.
  • Cancer pédiatrique.
  • Tumeurs et pathologies bénignes.