Titre du professionnel :

  • Technologue professionnel en appareillage orthopédique

Enjeux pour le technologue professionnel dans une approche de collaboration interprofessionnelle :

  • La méconnaissance du fait que la prescription est obligatoire dans le cadre du plan de traitement lorsqu’un appareillage orthopédique sur mesure est requis.
  • Le choix du meilleur appareillage orthopédique en fonction des objectifs du patient et de l’équipe.

Activités professionnelles :

Il intervient afin d’atteindre des objectifs de réhabilitation, d’autonomie, d’amélioration, de maintien de la mobilité ou de la prévention des chutes des patients. Suivant une ordonnance médicale, selon le cas, il élabore un plan de traitement d’appareillage orthopédique. Il assure sa mise en œuvre et les suivis nécessaires.

En collaboration avec les autres membres de l’équipe et le patient, le technologue professionnel :

  • Procède à l’évaluation biomécanique en fonction des besoins du patient.
  • Détermine les appareillages orthopédiques (orthèse, prothèse, chaussures orthopédiques, vêtements compressifs ou aide technique) pouvant pallier les déficiences physiques.
  • Rédige le plan de traitement retenu.
  • Conçoit ou choisit l’appareillage orthopédique et prend les mesures requises.
  • Procède à la prise d’empreinte (moulée ou numérisée) et complète le devis technique.
  • Fabrique l’appareil orthopédique, procède l’essayage et effectue la livraison.
  • Ajuste et répare afin d’adapter l’appareillage orthopédique au besoin évolutif du patient.
  • Communique les informations pertinentes afin d’optimiser l’utilisation et d’assurer le positionnement optimal de l’appareillage orthopédique.
  • Informe l’équipe quant aux différents appareillages orthopédiques nouvellement disponibles dans le marché et ceux adéquats en tant que découpe, poids, point d’application de force, dessin biomécanique et leur capacité à pallier aux besoins du patient.

Exemples de conditions pour lesquelles un patient peut bénéficier d’une collaboration interprofessionnelle :

  • Musculo-squelettique : inflammation, déviation, déformation, instabilité, etc.
  • Post-traumatique : amputation, luxation, fracture, etc.
  • Œdème : lymphodème, insuffisance veineuse, etc.
  • Douleur : métatarsalgie, talalgie, gonalgie, lombalgie, etc.
  • Maladie chronique : diabète et arthrite, etc.
  • Neuro-musculaire : pied tombant, pied Charcot-Marie-Tooth, etc.
  • Aide technique à la marche et à la posture : perte d’autonomie, paralysie, etc.